Info

Exercices de transport antérieur de la tête


Un alignement correct de la tête signifie que vos oreilles doivent être alignées avec vos épaules. Le port de tête antérieur, où la tête pointe en avant, est provoqué par une cyphose excessive ou une courbure de la colonne vertébrale thoracique, que vous connaissez peut-être mieux sous l'expression "épaules arrondies". Bien que la maladie puisse avoir de nombreuses causes, y compris l'ostéoporose, une des raisons pour laquelle elle est si répandue aujourd'hui est que les gens passent des heures consacrées à l'ordinateur. Le port antérieur de la tête n’est pas seulement peu attrayant, il sollicite également les vertèbres supérieures et peut causer des tensions musculaires, des douleurs chroniques et même des maux de tête.

Renforcement musculaire

Votre mère a peut-être été constamment à vos côtés pour "ramener vos épaules en arrière". Faire ceci consciemment peut être difficile, et cela peut même causer de la douleur dans cette zone, surtout si vous n'avez pas la force des épaules pour le faire naturellement. Si vous portez votre tête en avant, vous devez renforcer vos muscles deltoïdes, trapèzes et rhomboïdes postérieurs. Pour ce faire, essayez des exercices tels que la mouche inversée ou une variante du rang plié au-dessus duquel votre coude est écarté - au lieu de se loger dans votre corps - et votre paume tournée vers l’arrière. L'astuce consiste à serrer vos omoplates en haut du mouvement ou, si cela est trop difficile, à les presser avant de commencer et à maintenir la position tout au long du mouvement. Beaucoup de gens trouvent qu’ils doivent commencer avec un poids très léger en raison de la faiblesse excessive de ces muscles.

Séances d'entraînement équilibrées

Le port de tête antérieur n'est pas simplement une condition du non-exerciseur. Beaucoup de personnes qui s'engagent dans des séances d'entraînement intensives négligent de travailler également les muscles opposés. Des muscles pectoraux et abdominaux excessivement développés peuvent également conduire à un arrondi des épaules. Les exercices qui travaillent les épaules arrière, tels que la mouche mentionnée précédemment, font contrepoids aux pectoraux. Les muscles opposés au droit des abdominaux sont les épines érectrices du dos. Travaillez ces muscles avec les extensions du dos en position couchée sur une chaise romaine ou sur un ballon de stabilité. Pour surmonter un déséquilibre dans ces domaines, n'augmentez pas le poids, les répétitions ou les prises pour les muscles les plus forts jusqu'à ce que les muscles les plus faibles soient rattrapés.

Exercices Posturaux

Entre les entraînements, faites des exercices posturaux plusieurs fois par jour. Un exercice simple consiste à rentrer le menton et à tirer le cou en arrière pendant cinq secondes. Une autre consiste à lever les bras sur les côtés afin que vos coudes soient pliés à 90 degrés et placés juste en dessous de vos épaules. Tirez vos coudes vers l'arrière, en serrant vos omoplates, puis détendez-vous. Lorsque vous êtes assis à votre bureau, reculez les épaules et appuyez dessus. En tirant simplement les épaules vers l'arrière, style militaire, votre tête fait saillie. Cependant, en appuyant sur les épaules le met dans l'alignement.

Étendue

Une bonne posture nécessite non seulement de renforcer les muscles du dos des épaules et du haut du dos, mais également d'étirer les muscles opposés qui pourraient vous entraîner dans une posture arrondie. Étirez vos pectoraux en serrant vos mains derrière votre dos et en levant vos bras tendus vers le haut et à l’écart de votre corps. Étirez vos abdominaux avec une pose de cobra modifiée, posez vos avant-bras sur le sol et soulevez vos épaules et votre poitrine. Si vous souffrez d'ostéoporose, cet étirement peut exercer une pression excessive sur votre colonne vertébrale. Au lieu de cela, étendez complètement vos bras devant vous, paumes vers le bas, pour un soulèvement plus léger.