Info

Est-ce que les appuis de banc d'haltères ou de haltères causent plus de stress aux épaules?


Les pressions sur les haltères et les haltères sont principalement des exercices de la poitrine, mais touchent également les muscles des triceps et des épaules, en particulier les deltoïdes antérieurs situés à l'avant des épaules. Bien que les haltères et les haltères puissent être utilisés pour augmenter la taille et la force de ces groupes musculaires, vous pouvez ressentir un stress aux articulations de votre épaule si vous les exécutez de manière incorrecte ou si vous avez un problème d'épaule préexistant. Les presses à barbillons, cependant, ont tendance à présenter un risque plus élevé de douleurs aux épaules.

Amplitude de mouvement

Lorsque vous appuyez au banc avec une barre, vos bras et vos épaules sont dans une position fixe et se déplacent selon une amplitude de mouvement définie. Avec un appui d'haltères, cependant, vous pouvez modifier légèrement le schéma de mouvement et vos épaules se déplacent beaucoup plus librement. Comme vous ne pouvez pas modifier l'amplitude des mouvements avec une presse à barres, en raison de cette position fixe, cela signifie que vous êtes coincé avec une amplitude inconfortable de mouvements si vous ressentez de la douleur. Lorsque vous appuyez sur un haltère, vous pouvez faire pivoter vos épaules à l'extérieur ou à l'intérieur ou amener les haltères plus bas ou plus haut dans votre corps pour trouver une amplitude de mouvement plus confortable. Si vous souffrez d'une douleur à l'épaule ou d'une blessure, remplacez toutes vos presses à disques par des haltères.

Technique de presse de banc plus sûre

Les pressions au banc peuvent causer plus de stress à l'épaule que les pressions aux haltères, mais cela ne signifie pas pour autant que vous deviez les éliminer complètement. Mike Robertson, spécialiste du powerlifter et des exercices correctifs, recommande de garder les coudes bien rentré pour pouvoir appuyer sur un banc. En laissant vos coudes se développer, vos épaules sont beaucoup plus exposées au risque de fatigue. Vous ne devriez pas laisser la barre toucher trop haut votre poitrine, note Robertson - visez à entrer en contact avec la barre sur votre poitrine juste en dessous de la ligne de votre mamelon.

Considérations personnelles

L'idée que le fait d'appuyer sur un banc détruira vos épaules est un mythe, selon l'entraîneur en force Eric Cressey. Avoir trop ou trop peu de flexibilité du haut du corps, ainsi que d'avoir un programme d'entraînement déséquilibré et une technique médiocre, fera de votre banc d'essai un mauvais choix pour vous. La pression au banc est trop problématique lorsque vous avez des problèmes de mobilité sous-jacents, tels qu'une blessure antérieure à la coiffe des rotateurs, un conflit ou une épaule gelée.

Programme de formation et considérations

La clé pour garder vos épaules en bonne santé est de changer de type de presse, conseille l’entraîneur Charles Poliquin. Passez d'haltères à haltères tous les six entraînements. Si vous vous entraînez la poitrine deux fois par semaine, effectuez une pression au banc pendant trois semaines, puis passez à une presse à haltères pendant six semaines. Commencez avec trois à quatre séries de huit à 12 répétitions dans le premier entraînement et visez à ajouter du poids ou des répétitions à chaque session, avant de passer aux presses à banc d'haltères dans le septième entraînement. Combinez-les avec d'autres mouvements de la poitrine tels que des pompes et des creux. Vous pouvez également essayer de placer votre banc sur une pente ou de décliner l'exercice pour cibler davantage le haut et le bas de la poitrine et voir si l'une ou l'autre de ces variations vous semble plus agréable. Si vous trouvez que des appuis de table ou des appuis d'haltères entraînent un stress excessif sur vos épaules, consultez votre médecin ou votre physiothérapeute.