Info

Règles de baseball pour un ballon hors limites


Les terrains de baseball sont divisés en deux parties principales, étiquetées «territoire équitable» et «territoire foulé». La section intérieure est un territoire équitable dans lequel des balles sont mises en jeu. Le reste du terrain est un territoire en faute, qui est généralement interdit. Contre-intuitivement, les lignes sur le terrain qui séparent les territoires juste et foulé sont appelées les «lignes souillées», mais font en réalité partie du territoire des foires. Il en va de même pour les «bâtons encrassants» qui aident les arbitres à déterminer si une balle frappée dans les tribunes est juste ou faute.

Boules souillées

Une fausse balle est comptée comme une prise contre le frappeur, à moins qu'il n'ait déjà eu deux prises. Si un frappeur avec deux prises frappe une fausse balle, il n'est pas accusé d'une troisième prise, à deux exceptions près. Premièrement, si un frappeur avec deux prises évite la faute du ballon, il est accusé d’une troisième frappe et est retiré. Si un frappeur à deux coups frappe un gros coup arrêté par le receveur, un troisième coup est chargé.

Boules au sol

Une balle qui n’atteint pas la ligne imaginaire entre le premier et le troisième but est équitable si elle s’arrête en territoire équitable ou si elle est touchée par un joueur défensif en territoire équitable. Une balle qui atterrit en territoire de jeu avant d’atteindre la première ligne de la troisième base, puis fait demi-tour et s’arrête en territoire sans faute, sans toucher, est une faute. Une balle au sol qui passe au-delà de la ligne imaginaire du premier tiers est acceptable si elle passe entre le premier et le troisième but, ou directement au-dessus du premier ou du troisième but. Toute balle frappée qui frappe le premier ou le troisième but est une bonne balle. Lorsqu'une balle au sol est déclarée fautive, la balle est morte et tous les coureurs de base doivent retourner aux bases qu'ils occupaient lorsque la balle a été frappée.

Fly Balls

Une balle volée qui atterrit dans le champ de jeu n'est juste que si elle atterrit sur un territoire de fair ou si un joueur défensif y touche avant son atterrissage. Contrairement à une balle au sol, une balle frappée dans les airs qui se déplace directement au-dessus du premier ou du troisième but, mais qui touche d’abord le terrain en terrain de jeu, est une balle foulée.

Attraper des balles dans un territoire immonde

Si un joueur attrape une fausse balle, autre qu’un faux pli, le frappeur est retiré, mais les coureurs peuvent marquer et essayer d’avancer, comme ils le peuvent quand un joueur défensif attrape une balle en territoire équitable. Toutefois, un bout de faute n'est pas considéré comme une balle prise en territoire de faute, mais comme s'il s'agissait d'une frappe pivotante. Par exemple, si un coureur inscrit en premier essaie de voler la deuxième place et que le receveur a attrapé le gros coup franc, le coureur peut continuer sans revenir au premier but pour marquer le but.

Balle frappée ou mise hors jeu

Un ballon frappé dans les tribunes qui passe entre les poteaux du match, ou frappe un poteau du match, est un home run. Par exemple, si une balle frappe la ligne droite du terrain et passe le pôle de la faute en territoire équitable, puis se courbe en territoire de faute avant d'atterrir, le résultat est un coup de circuit. Si une balle atterrit sur le terrain en territoire de jeu, puis rebondit dans les tribunes avant qu’elle ne soit touchée, le frappeur se voit accorder un double. Si un joueur défensif se lance sauvagement et que la balle passe dans les tribunes ou dans l'une des abris, la balle est morte et tous les coureurs avancent de deux buts. Par exemple, si un arrêt-court mettant en jeu une balle au sol la jette dans les sièges, le frappeur est avancé au deuxième but. Un lancer sauvage ou un pick-off lancé par un lanceur qui rebondit dans les tribunes entraîne également une balle morte, mais les coureurs ne sont autorisés à monter que d'un but.