Info

Le vélo renforce-t-il les muscles ischio-jambiers?


La bicyclette est une excellente activité pour l’entraînement cardiovasculaire, améliorer la force de base et renforcer et tonifier les muscles des jambes. La force de vos muscles ischio-jambiers est essentielle pour ramener vos jambes vers le corps tout en pédalant. Vous pouvez améliorer la force de vos muscles ischio-jambiers sur un vélo de route ou à l’arrêt en utilisant des techniques de pédalage ciblées.

Utiliser des clips

Si vous souhaitez isoler efficacement les groupes de muscles que vous entraînez en vélo, achetez des clips qui s'attachent à vos pédales pour pouvoir y glisser vos pieds et rester fermement attachés à ces dernières. Sans utiliser de pinces, il est difficile de s’engager dans un trait qui n’insiste pas sur le fait de forcer en poussant la pédale vers le bas. Le pédalage non clippé et lourd en descente est le mouvement le moins efficace pour développer la force des ischio-jambiers sur un vélo. Les clips vous permettent de contrôler plus efficacement votre application de force tout au long du coup de pédalage, sans avoir à vous fier à la puissance générée en aval. Cela vous permet de vous concentrer sur des muscles tels que les muscles ischio-jambiers, qui sont d'importance secondaire dans une course cycliste normale à vélo.

AVC circulaire

Si vous utilisez un mouvement de pédalage circulaire, vous devriez constater des gains modérés en force des ischio-jambiers tout en répartissant le travail sur vos mollets et quads. Pour effectuer un trait circulaire, essayez de créer une application de force douce et uniforme tout au long de votre mouvement de pédalage. Si cela est fait efficacement, la vitesse du mouvement sera à peu près équivalente tout au long du trait. Ce mouvement est très efficace pour renforcer les muscles ischio-jambiers si vos muscles ischio-jambiers sont relativement faibles comparés aux autres muscles de vos jambes.

Pédale Upstroke

Si vous avez des muscles ischio-jambiers relativement forts pouvant supporter la majeure partie de la charge de pédalage et que vous souhaitez continuer à renforcer ce groupe de muscles, vous devez concentrer l'essentiel de votre force sur le fait de tirer votre pied vers le haut lorsqu'il est au bas de la position de pédalage. accident vasculaire cérébral. Cette technique, appelée course ascendante, s'appuie fortement sur le tendon du jarret pour générer de l'énergie. Comme les ischio-jambiers sont des muscles longs et forts, la plupart des cyclistes peuvent générer beaucoup de puissance pendant une courte période en utilisant une course ascendante. Cependant, il est assez difficile de générer de l'énergie uniquement à partir des ischio-jambiers pendant une longue période, à moins que vous ne vous entraîniez régulièrement.

Entraînement isométrique

Lorsque vous effectuez un trait circulaire ou une course ascendante, il est important de maintenir une cadence douce et uniforme tout au long du mouvement. Par exemple, lorsque vous effectuez une course ascendante, assurez-vous que la vitesse du trait est similaire au début et à la fin du trait. Ce faisant, entraînez vos muscles ischio-jambiers et autres muscles contractés de manière isométrique, tout en maintenant un avantage sur tout le muscle. Tirer fort au début de la course ascendante puis glisser dans le reste du mouvement entraîne un développement inégal sur le muscle et peut augmenter les risques de tensions et de tractions. Cela peut également entraîner un raccourcissement du muscle ischio-jambier, ce qui limite la distance que le jarret peut étirer lors de l'exécution d'une course descendante.