Misc

Symptômes d'un tendon d'Achille déchiré


Votre tendon d'Achille est un tissu fibreux résistant reliant le talon aux muscles de votre mollet ou de la partie inférieure de votre jambe. Le tendon d'Achille est le tendon le plus épais et le plus fort du corps. Lorsque vos muscles du mollet se contractent et tirent sur le tendon d'Achille, vous poussez le pied vers le bas. Ce mouvement vous permet de vous tenir sur la pointe des pieds, de marcher, de courir et de sauter. Les blessures à ce tendon peuvent être le résultat d'une utilisation excessive, d'un désalignement en marchant ou en courant, de chaussures inadéquates, de muscles mollets ou tendus et d'accidents. Dans les cas graves, le tendon d’Achille peut se déchirer. Apprendre à reconnaître les symptômes d’un tendon d’Achille déchiré vous aidera à obtenir un traitement dans les meilleurs délais afin de minimiser les complications.

Identification

Le tendon d'Achille peut devenir tendu, enflammé ou se déchirer. Si une petite déchirure ne se traite pas, le tendon peut réellement se rompre, comme indiqué ici. Les larmes peuvent être le résultat d'une tendinite qui dure pendant une longue période sans traitement. Cette condition affaiblira le tendon et les fibres seront sujettes aux déchirures. Des larmes peuvent également se produire lorsque votre tendon est soumis à une force ou à un mouvement inattendu qui lui impose une contrainte excessive.

Symptômes initiaux

Les patients qui subissent une déchirure du tendon d'Achille rapportent souvent avoir entendu un claquement ou un claquement au moment de la déchirure. On a souvent l'impression d'avoir été touché à l'arrière de la jambe. Une déchirure partielle peut provoquer des symptômes légers, voire aucun. Même avec des larmes plus importantes, il peut ne pas y avoir de douleur ou de symptômes présents au moment où la blessure survient. Les symptômes énumérés ci-dessous peuvent apparaître dès que le tendon est déchiré ou peuvent se manifester plus tard.

Symptômes Communs

Selon l'Institut de reconstruction du pied et de la cheville de l'hôpital Mercy, lorsque vous avez un tendon d'Achille déchiré, vous pouvez ressentir une douleur vive et lancinante autour de l'Achille. Cela peut apparaître plus tard dans la journée ou ne pas se produire avant un jour ou deux plus tard. La douleur peut s'apaiser après une période de repos, puis revenir à la reprise de votre activité. Vous pourriez également ressentir une raideur au tendon d’Achille au réveil et vous remarquerez peut-être un léger gonflement autour du tendon. Avec le temps, votre jambe s'affaiblira et vous aurez des difficultés à marcher et à bouger votre pied.

Complications

Dans les cas graves, il peut y avoir un gonflement important et des ecchymoses. Vous pouvez être incapable de marcher ou de bouger votre pied du tout. Si des techniques d'auto-soins telles que le repos, la glace, la compression et l'altitude ne résolvent pas le problème, une intervention médicale peut être nécessaire. Des médicaments ou des injections pour contrôler la douleur et l'inflammation peuvent être prescrits. Dans certains cas, une intervention chirurgicale visant à rattacher les extrémités du tendon peut être nécessaire.

Prévention / Solution

La prévention est la clé pour éviter une déchirure ou une rupture du tendon d’Achille. Évitez de répéter sans cesse le même type de mouvement, surtout si cela nécessite des mouvements de démarrage et d'arrêt rapides. Assurez-vous de varier votre programme d'entraînement en effectuant différentes activités. Construisez lentement et évitez de vous entraîner trop vite et trop fort. Veillez à bien vous étirer et à réchauffer votre corps avant une activité plus vigoureuse. Portez de bonnes chaussures spécialement conçues pour votre activité. Si vous participez à des activités qui stressent ce tendon, veillez à bien équilibrer cela avec un programme d’entraînement en force des muscles de la jambe afin d’éviter un stress excessif sur le tendon.