Info

Respiration par le bordé de l'avant-bras


La planche est l’un des exercices les plus efficaces pour mobiliser tous les groupes musculaires de votre corps. Mais le haut du corps, le noyau et le bas du corps risquent de perdre les avantages de la planche si votre respiration n'est pas sous contrôle. Une bonne respiration vous aide à tenir votre planche plus longtemps et à vous sentir plus fort. Pratiquez votre respiration aussi sérieusement que votre posture lorsque vous vous dirigez vers l'avant-bras.

Préparation de planche

Une respiration soignée peut vous aider à entrer dans la zone pour une planche réussie. Bien que la planche soit un mouvement courant pour le Pilates et le yoga, ajoutez-la à tout type de routine avec le bon cycle de respiration. À genoux sur une natte, prenez une profonde respiration et retenez-la lorsque vous arrivez en position de planche sur vos avant-bras. Cette première respiration stabilisatrice amène votre noyau dans une position neutre, vous êtes donc prêt pour une planche solide. De votre position à genoux, placez vos avant-bras sur le sol, puis reculez vos pieds jusqu'à ce que votre corps soit droit et parallèle au sol. Gardez les mains droites, allant des coudes, ou croisez les mains ensemble. l'un ou l'autre est correct.

Bonne posture

Si vous avez une posture de planche bâclée, votre respiration ne sera pas aussi efficace pour vous maintenir stable et fort. Une planche d’avant-bras doit être basse mais parallèle au sol; si vos fesses sont dans les airs ou si votre noyau forme un V inversé, vous le faites mal. Répartissez votre poids uniformément entre vos avant-bras et vos orteils. Gardez votre cœur bien serré contre votre colonne vertébrale.

Cycles de respiration

La respiration des planches est très spécifique car elle est conçue pour rendre la planche plus facile à tenir. C'est la nature humaine de retenir votre souffle lorsque votre corps est tendu et que vous faites quelque chose d'épuisant, mais cela a des répercussions négatives. Retenir votre souffle peut vous donner des vertiges ou des nausées. Il est particulièrement dangereux pour les personnes souffrant d'hypertension artérielle, car il peut augmenter avec un manque de respiration.

Au lieu de cela, réglez votre respiration sur un cycle contrôlé de 10 secondes. Inspirez pendant cinq secondes et expirez pendant cinq secondes. En expirant, imaginez que votre souffle est expulsé à travers une paille - vous avez besoin que le souffle soit puissant et puissant. C'est aussi un excellent moyen de compter combien de temps vous avez passé dans la planche, car 10 secondes équivalent à un cycle.

Amélioration

La première fois que vous essayez une planche d’avant-bras, vous risquez de ne pas pouvoir conserver cette position longtemps. Puisque votre corps est plus proche du sol, une position de l'avant-bras peut être plus fatigante pour le noyau qu'une planche pleine sur les mains. Si vous éprouvez des difficultés avec le cycle de respiration d'une planche, descendez à genoux et travaillez pour devenir plus fort avant de passer à la pointe des pieds. Essayez au moins un cycle sur vos orteils et partez de là pour évaluer votre amélioration dans la position. En vous améliorant, vous pourrez respirer pendant des cycles plus longs tout en renforçant votre corps tout entier.